Vacances Réserver


L’Abbaye de Pomposa


L’abbaye de Pomposa est considérée un des édifices romans les plus importants d’Italie.

L’ancien monastère bénédictin de Pomposa comprend aujourd’hui la Basilique avec l’Atrium, le Clocher roman, la Salle Capitulaire, la Salle “à Stilate”, le Réfectoire, le Dortoir, le Palais de la Raison. Ces édifices abritèrent au Moyen-Age un centre de spiritualité et de culture parmi les plus importants au monde.

Un climat favorable avait permis l’installation, au VIè-VIIè siècle, d’un groupe de moines provenant de Ravenne, qui avaient choisi une île entre le Pô et la mer : un endroit tranquille, qui favorisait la méditation et le travail.

Au début du XIVè siècle, Pomposa avait juridiction sur 49 églises qui se trouvaient au Centre-Nord de l’Italie. Quand San Guido degli Strambiati devint abbé de Pomposa (1008-1046), la période plus féconde de l’abbaye commença : dans les siècles suivants, elle fut visitée par des personnages illustres (San Pier Damiani et Dante Alighieri). Dans la même période, Guido d’Arezzo habitait ici : on lui doit l’”invention” des notes musicales. La Bibliothèque du monastère fut très renommée aussi: lieu d’études classiques, littéraires, religieuses, elle est malheureusement perdue.

Le Palais de la Région est témoignage de l’exercice de la justice de la part de l’abbé sur les territoires soumis au monastère. Dans les siècles de splendeur de Pomposa, l’architecture et la peinture fleurissaient, et elles nous ont laissé les merveilleuses fresques de la Basilique, du Réfectoire et de la salle Capitulaire (XIVè siècle).

Mais des événements catastrophiques arrivèrent: toute la région devint malsaine à cause du paludisme (Dante Alighieri tomba malade ici en 1321 et il mourut peu après) ; économie et culture abandonnèrent la côte et les moines quittèrent cette abbaye pour habiter le nouveau monastère de S. Benedetto de Ferrare.

L’abbaye fut rénovée à partir de la fin du XIXè siècle, quand tous les bâtiments furent ramenés à leur état initial. En 1976, on créa le Musée “Pomposiano”, où sont exposés, dans la grande salle qui servait de Dortoir, des restes de statues, de tableaux et d’autres œuvres d’art liées à l’histoire du monastère.

Ce qui frappe la vue des touristes, c’est le clocher de 48 mètres, érigé dans l’année 1063.








Be Social!

Media

Gallery
deltacommerce


Cookie's Policy