Vacances Réserver


A travers le Parc du Delta


De Mesola à l'embouchure du Pô d Volano - 41 km

L'itinéraire part de Mesola, une petite ville qui s'est développée autour du Château Estense construit sous les formes actuelles par Alphonse II à la fin du XVI° siècle. Le grand bâtiment se dressait à la lisière de la forêt qui est aujourd'hui réserve de chasse. Pendant longtemps, on a cru que le château avait seulement des fonctions de divertissements. Récemment, des études émettaient l'hypothèse que le duc voulait en faire le centre de la construction d'une nouvelle ville et d'un port. le projet fut contrecarrer par Venise et il fut interrompu à partir de la fin du pouvoir estense en 1598. le château est aujourd'hui siège du Centre d'Education de l'environnement.

A partir de Mesola on prend la route en direction de Santa Giustina, où l'on retrouve une intéressante aire boisée. Ensuite, on suit les indications pour rejoindre la tour de l'Abate, grande construction liée aux bonifications du duc Alphonse II d'Este et qui avait une double fonction d'écluse et de tour de défense. En poursuivant plus loin, on arrive à la fraction de Bosco Mesola et l'entrée Du Gran Bosco, une forêt de 1061 hectares qui constitue le dernier exemple de forêts et qui, Jusqu'à la Renaissance finissante, recouvraient toute la zone côtière du duché de Ferrare.

En 1490, Ercole I° d'Este l'acheta et la transforma en une grande réserve de chasse qui fut pour cela, protégée et repeuplée par une faune qui à cette époque s'était déjà éteinte dans cette zone. Parmi les espèces les plus intéressantes, le cerf est peut-être autochtone tandis que le fut probablement réintroduit par les Estense.

De Bosco Mesola, en parcourrant les routes secondaires parallèles à la nationale Romea, on rejoint la merveilleuse Abbaye de Pomposa, antique siège du noyau monastique qui se forma vers le VII ° siècle et qui rejoint l'apogée de sa splendeur au XI° et XII° siècles.

Quelques bâtiments de l'Abbaye d'origine ont été sauvés comme le Palais de la Région, le très beau clocher et surtout l'église, qui constituent un des monuments les plus célèbres de l'époque romane italienne et européenne. De précieuses fresques sont conservées à l'intérieur de l'église d'où se détache le nom de Vitale da Bologna. Le dallage est aussi précieux et il est divisé en trois parties de différentes époques. D'importantes fresques y sont également conservées dans la Salle Capitulaire et dans le Réfectoire.

Un bref parcours de route qui part de derrière l'Abbaye mène à Volano, tout en longeant le complexe de Valle Bertuzzi à droite, et à gauche, les terres bonifiées du Marais de Giralda et de l'Oasis des marais de Canneviè et Porticino.

Ensuite, on rejoint le centre de Volano où s'étend une ample pinède littorale. D'ici, en partant de l'écluse du Pô de Volano, on peut faire une randonnée pédestre le long du Scannone, une étroite bande de terre située à l'embouchure du fleuve et les premières ramifications de la mer ou bien l'on peut rejoindre la plage du Lido de Volano.

Juste avant d'entrer à Volano, une déviation permet de rejoindre Taglio della Falce, à l'extrémité du Gran Bosco d'où l'on peut jouir d'une vue magnifique sur l'anse de Goro.

A partir de Volano on s'écarte de la route panoramique Acciaioli qui continue de longer à l'est le grand Marais Bertuzzi, dont la vue est particulièrement suggestive en fin d'après-midi lorsque la lumière rasante du soleil exalte les couleurs de l'eau, des cordons sablonneux et de la végétation en créant des reflets de lumière particuliers. Il n'est pas rare de voir des repérages de grands groupes d'oiseaux, surtout des hérons et même pendant certaines périodes de l'année des flamants roses.

De l'autre côté, apparaît l'étendue d'eau du Lac des Nazioni, un grand bassin utilisé pour les sports aquatiques. Sur les rives, il y a un élevage de taureaux et de chevaux sauvages du Delta.

Au sud, la route Acciaioli s'enfonce dans la campagne et longe les stations balnéaires du Lido delle Nazioni, du Lido de Pomposa et du Lido degli Scacchi dont on peut admirer les plages spacieuses et les équipements modernes, pour terminer à Porto Garibaldi, village connu depuis la fin du XII° siècle, et qui unit l'attrait de la plage au charme pittoresque duport-canal et d'un grand nombre de restaurants spécialisés en menu à base de poisson.

Foto di Luca Beretta Foto di Luca Beretta






Be Social!

Media

Gallery
deltacommerce


Cookie's Policy