Vacances Réserver


Faune et Nature


Les Vallées de Comacchio sont nés autour du Xe siècle suite à la subsidence du sol et à l’avancement de la ligne côtière. Le territoire s’étend actuellement sur plus de 13 000 hectares, de Comacchio au fleuve Reno. Il s’agit d’un site de lagunes et de marais qui comprend quatre vallées : Lido de Magnavacca, Fossa di Porto, Campo et Fattibello. À quelques kilomètres au nord, toujours sur le territoire de Comacchio, se trouve le Val Bertuzzi. Les marais représentent l’une des zones humides les plus vastes d’Italie.

La présence d’eau et le taux de salinité font des Vallées de Comacchio une zone unique et extrêmement riche en nourriture pour les animaux. Ils abritent ainsi la plus grande variété d’espèces en Italie (environ 300).Il nest pas rare dy rencontrer le grèbe huppé, la mouette rieuse, la mouette rosée, coraline et la sterne caugek, le fuligule morillon et le tadorne de belon, le Chevalier dItalie, ainsi que la glaréole à collier qui est une espèce très rare, des foulques (environ 1/3 du nombre recensé en Italie), des canards colverts et des fuligules (75 % des exemplaires). Parmi les rapaces, citons le faucon des marais et le busard des roseaux. Sans oublier les échassiers comme le grand héron blanc, le héron cendré, l’aigrette et le héron rouge. S’agissant de marais très poissonneux, le cormoran ne peut manquer à l’appel.

Outre toutes ces espèces, les marais sont aussi enrichis par la présence de flamants roses qui séjournent près des salines : en 1998, plus de 400 exemplaires ont été recensés.

Le marais est le milieu idéal pour pratiquer la pisciculture, là où la mer avance à l’intérieur des terres : à Comacchio, la reine de la pêche est sans conteste l’anguille, capturée au moyen d’un outil spécial appelé « lavoriero » mais on y pêche aussi des bars (ou loups de mer), des soles, des mulets et des daurades. Le taux de salinité élevé rend la vie de la flore difficile dans les marais. C’est pourquoi la flore des marais est extrêmement différente de celle des territoires environnants. Sur les fonds vaseux et sablonneux poussent des algues (Ulva rigida et Valonia et sur les crêtes beaucoup de Salicorne qui se teinte du rouge intense typique en automne, la salicorne ou soude commune est comestible et était utilisée pour produire de la soude végétale qui était autrefois utilisée pour la fabrication du savon , des joncs maritimes, le chêne, le pin domestique, le hêtre, les roseaux, le tamaris et le limonium.

Les vallées sont des lieux idéales pour les promenades le long des berges, les excursions en bateau et l’observation des oiseaux.


Sujets reliées

Le flamant
Le flamant
Les Vallées de Comacchio sont sans aucun doute enrichies par la présence de flamants roses, qui étaient autrefois nombreux, mais que depuis plusieurs années ne s’arrêtent plus à...
L'anguille de Comacchio
L'anguille de Comacchio
Les Vallées de Comacchio se trouvent au point de rencontre entre le Pô, le Reno et la mer Adriatique. Elles sont une zone humide très importante du point de vue écologique, mais aussi un...






Be Social!

Media

Gallery
deltacommerce


Cookie's Policy